Comment référencer son site internet en 2018


Faut-il inscrire son site internet dans des annuaires en 2018 ? Cette question ne se posait pas au début des années 2000. Il suffisait de s’inscrire dans un maximum de sites d’annuaires pour être bien référencé. Un procédé que Google cautionnait.
Cela a généré un joyeux bazar et Google a cessé cet excès de spams.
De nombreux annuaires se sont faits désindexés des résultats du plus grand moteur de recherche mondial tandis que d’autres liens perdaient de la puissance. D’où l’intérêt de se poser cette question.

Quels annuaires et quels intérêts de s’inscrire ?

Aujourd’hui, Google répond à plus de 95% des recherches faites par les internautes et mobinautes. De plus, Google fait la pluie et le beau temps avec ses algorithmes. La place des annuaires devient donc marginale.

Toutefois, il est possible d’inscrire son site dans certains annuaires mais avec une stratégie bien définie. Tout d’abord il convient de distinguer 3 catégories d’annuaires :
Les Généralistes
Les thématiques
Les locaux

S’agissant des généralistes, votre site risque d’être noyé dans des catégories et sous catégories. Finalement, il sera anonyme. Nous déconseillons ce genre d’annuaires.
Quant aux thématiques, ils sont rares, mais plus pertinent. (Exemple : Gralon spécialisé dans la restauration, Be Pub, annuaire des métiers de la communication). Ce ne sont pas des annuaires au sens propre du terme, mais des guides dans des domaines précis. Pour vérifier leur pertinence, regardez sur Google si ces annuaires sont présents.
Enfin, il reste les annuaires locaux, ils sont dédiés à une zone géographique précise (Exemples : Dismoiou.fr, yelp.fr, Hotfrog.fr…).
Si votre marché est national ou international vous avez aucun intérêt de vous inscrire dedans. En revanche, si votre marché est régional, vous pouvez essayer.
Là aussi, il est important de vérifier que ces annuaires sont pris en compte par Google.

Selon nous et quelques autres webmarketeurs, l’ère des annuaires est révolue. Leur influence est faible. En 2018, d’autres stratégies sont bien plus efficaces pour pouvoir référencer son site internet notamment les stratégies de contenus./p>

Comment référencer son site Internet ?

Référencer son site internet est aujourd’hui un travail qui se déroule sur le long terme. Croire que l’on peut avoir de suite un bon positionnement est faux en raison du nombre de pages présentes sur le web et d’une concurrence mondiale quel que soit les domaines d’activités. Il faut du temps, de la patience.

Le SEO

Il est important de définir une bonne stratégie SEO (Search Engine Optimisation) qui se traduit par référencement naturel.
Dans cette catégorie, on inclut toutes les actions qui vont apporter de la visibilité (Exemples : rédiger des contenus pertinents, insérer des mots clés dans les bonnes balises…).

Faire appel à la publicité

Le SEO exclut les techniques publicitaires. On parle alors de SEA (Search Engine Advertising) : il s’agit des techniques telles que Google AD WORDS, ou des liens sponsorisés. On parle alors de référencement payant. L’achat de ce genre de liens fonctionne sur un système d’enchère, généralement en coût par clic. Plus le montant de votre enchère est élevé, plus votre annonce a de fortes chances d’apparaître dans la page de résultat lorsqu’un internaute tape le ou les mots-clés ciblés. Les techniques sont plus rapides et efficaces que celles du SEO à condition de mettre le budget adéquat. De plus, il ne faut pas oublier  de bien gérer la fin de la campagne publicitaire sous peine tomber dans l’oubli après.

L’importance des réseaux sociaux

Enfin, il ne faut pas négliger de communiquer sur les réseaux sociaux. Les interactions, les relations contribuent à un bon référencement naturel par les moteurs de recherche. Il convient d’inciter vos relations à commenter, partager vos contenus pour favoriser leur viralité et générer des liens entrants en retour. On parle alors de SMO (Social Media Optimization). Si on veut des résultats rapides en SMO, il est capital de prévoir un budget publicitaire.
Les réseaux sociaux ont une influence indirecte quant au référencement. Selon la fondation MOZ, rattachée à Google et SEARCH METRIC, les pages Facebook actives peuvent être mieux référencées qu’un site web sur Google.

Conclusion

Référencer son site est une activité stratégique qui demande des compétences spécifiques et du temps.
Ainsi, une bonne stratégie SEM est nécessaire (Search Engine Marketing). Elle repose sur le compromis entre les trois ensembles que sont le référencement naturel (SEO), la publicité sur le web (SEA) et la présence sur les réseaux sociaux (SMO). En effet, si une source de trafic faiblit, l’impact sera moindre, car elle sera compensée par les autres canaux. Cela permet de limiter sa dépendance à une seule plateforme. Le SEO et le SMO fourniront des résultats sur le long terme, le SEA sur le court terme. Une bonne stratégie de référencement dépendra principalement de l’activité concernée et du budget qui sera allouée par l’annonceur.

Mieux vaut déléguer cette mission à des spécialistes. N’hésitez pas à nous consulter

 

optimiser son référencement ace communication

optimiser son référencement ace communication

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *